Marques

Chemi.se tout sur la chemise

Une chemise adaptée à sa morphologie

La chemise et le costume sont les pièces de la garde-robe masculine les plus délicates à choisir car elles doivent respecter au mieux les mensurations du corps.
Rien de plus ridicule qu'une chemise trop grande ou trop étriquée ou dont les manches sont trop courtes.

Pour les hommes à la morphologie un peu atypique, la quête de la chemise idéale peut devenir compliquée. Mais avant de vous rabattre sur le sur-mesure, qui vous coûtera souvent le double d'une chemise en prêt-à-porter, assurez-vous d'avoir testé toutes les astuces suivantes.

Vous êtes (très) grand et fin

Vous faîtes un XL (41-42) si on prend en considération votre taille, mais votre largeur d'épaule et votre cou correspondent à une taille M (38-39), alors le choix de la chemise devient un  dilemme.

1ère astuce : le cintrage
Nul doute sur le fait que vous devez opter pour une chemise cintrée voire très cintrée. Votre silhouette ne serait pas mise en valeur dans une coupe droite.
Si la majorité des marques propose des chemises cintrées (ou ajustées), les modèles très cintrés se font encore rares dans les boutiques. Reste l'option de la retouche, deux pinces dans le dos sont très discrètes et peuvent faire gagner 4 à 5 cm de cintrage. Cela vous coûtera une dizaine d'euros.

2ème astuce : la longueur des manches
Comme il est impératif que la chemise soit adaptée à la largeur des épaules, la taille choisie risque d'être un peu juste au niveau des manches.
Quelques marques proposent une deuxième longueur de manche, idéale pour les longs bras. En revanche, cette option n'est pas proposée pour tous les modèles, et les marques concernées sont plus chères que la moyenne (ex : Alain Figaret)
Autre solution, les manches d'une chemise à poignets mousquetaires sont parfois un peu plus longues que celles des chemises à poignets classiques (1cm). Cet écart suffit parfois à résoudre le problème d'une manche un peu courte.

Vous êtes petit

1ère astuce : longueur de la chemise
Si vous êtes petit et que vous aimez porter vos chemises hors du pantalon, vous les trouverez sans doute trop longues.
Essayez les chemises cintrées, elles sont souvent plus courtes que les droites, afin qu'elles puissent être portées hors du pantalon.
Si la chemise demeure trop longue (sous les fesses), faîtes raccourcir le bas chez un retoucheur.

2ème astuce : longueur des manches
Les hommes petits rencontrent souvent le problème des manches trop longues. Ne les laissez pas plisser au niveau du poignet, ce n'est pas esthétique du tout. A moins de porter vos chemises manches retroussées sur les avant-bras, la seule solution est la retouche. Raccourcir les manches d'une chemise vous coûtera 8 à 10€ et visuellement changera tout.

Vous êtes rond

1ère astuce : choisir la bonne coupe
Halte à l'idée reçue qui dit que les hommes ronds ne doivent porter que des chemises droites et non cintrées.
Si l'embonpoint est très marqué au niveau du ventre, la coupe droite est indispensable. Les chemises droites, ou dites de coupe classique, ont souvent 2 plis d'aisance dans le dos pour plus de confort. Une chemise cintrée ne pourrait pas être boutonnée au niveau du ventre.
Si l'embonpoint est réparti sur tout le corps, alors une coupe légèrement cintrée qui suit bien la ligne du corps sera plus flatteuse qu'une chemise droite un peu ample qui grossirait davantage la silhouette.

2ème astuce : le choix du col
Un col classique, ni trop court, ni trop long avec un seul bouton est le meilleur compromis. Les hommes dont le cou est court, ou avec un double-menton doivent éviter les cols hauts à 2 boutons ou plus, type col italien.

3ème astuce : la longueur de la chemise et des manches

La retouche de ces 2 longueurs est fortement conseillée si elle ne convient pas. Des manches qui plissent au poignet et/ou une chemise trop longue grossissent l'allure générale.


Les 7 chemises que vous devez avoir

 

La question revient souvent, vous avez besoin de nouvelles chemises car

vous avez l'impression de porter toujours les mêmes, mais quelles chemises

acheter ? Les possibilités sont multiples, mais le problème est justement là, le

choix est (trop) large et vous complique la tâche.


Vous avez besoin de chemises que vous accorderez facilement à vos

cravates et/ou costumes. Pour la journée, privilégiez les chemises de couleur

claire et réservez le noir, le marron et le gris foncé pour vos soirées.


Si vous avez pour habitude de ne porter que du blanc et du bleu, jouez

sur les différents types de tissus, les tissus contrastés à l'intérieur du col, les

boutons de couleur... Pensez aussi aux rayures et aux carreaux qui apportent

de la diversité par rapport aux chemises unies.


Une chemise blanche

La chemise à porter en toute occasion.

 

Des poignets mousquetaires

Pour une occasion spéciale ou pour le bureau,

vous aurez toujours besoin d'une chemise avec

laquelle porter des boutons de manchette.

 

Une chemise bleue

Elle se porte aussi bien dans un cadre formel

que de façon décontractée avec un motif à

l'intérieur du col, associée à un jean.

 

Une chemise mauve ou rose

Les amateurs de couleur pastel portent le rose

et le mauve aussi souvent que le blanc. Elles

se marient avec tous les costumes foncés.

 

Une bleue à rayures ou à carreaux

Quoi de plus chic qu'une jolie chemise à

rayures ou à carreaux ? Pour un look business,

portez-la avec un col et des poignets blancs.

 

Une rose ou mauve à rayures

Jouez les dégradés de couleurs, les fines

rayures, une alternance de rayures claires et

foncées... A porter avec une cravate unie.

 

Une chemise gris clair

Alternative aux éternelles chemises blanches

et bleues, le gris clair se marie bien avec les

costumes noirs et gris.

 


Comment et à quel prix acheter une chemise de qualité ?

On trouve dans les boutiques et sur Internet des chemises à tous les prix, allant de 25€ à plus de 150€.
Comment s'y retrouver dans cette jungle de l'offre ? Une chemise à plus de 100€ est-elle d'une qualité vraiment supérieure à une vendue à 50€ ?
Que peut-on attendre d'une chemise à 25 € ?
Tel est le sujet du rapport qualité-prix, le prix est-il systématiquement un indicateur de qualité ?

Réponse oui et non.

Mais avant tout, qu'est-ce qu'une chemise de "qualité" ?

Les deux caractéristiques principales sont le tissu et les finitions.

1) Le tissu
On attend d'un tissu de qualité qu'il dure, qu'il garde son aspect initial le plus longtemps possible, soit plus de 20 lavages.
Il ne doit ni se déchirer ni s'effilocher aux zones de frottement comme les poignets et le col. Il ne doit pas déteindre, rétrécir...
Cela peut paraître évident mais bon nombre de chemises dans le commerce ne passent pas le cap des 20 lavages.
Un tissu de qualité est aussi un tissu agréable à porter, qui se froisse peu au cours de la journée et se repasse assez facilement.

Pour déterminer la qualité du tissu, le simple toucher ne suffit pas, il peut même être trompeur.
Un tissu épais n'est pas forcément plus résistant qu'un tissu très fin, c'est sa composition et son mode de tissage qu'il faut regarder.
La composition, c'est-à-dire la matière du tissu, est facile à vérifier. Cette information doit obligatoirement figurer sur l'étiquette cousue sur la chemise. On peut trouver des chemises en pur coton, en lin, en coton mélangé avec du polyester, de l'élasthanne...
Le tissu 100% coton représente la meilleure qualité, en terme de confort, de résistance au lavage et à l'usure. Le coton est une fibre naturelle contrairement au polyester qui est fabriqué chimiquement. Certaines marques de chemises utilisent du « polycoton », 50% coton, 50% polyester. Ces chemises sont moins chères mais moins qualitatives, moins confortables et n'absorbent pas la transpiration. Enfin le lin, fibre également naturelle, a l'inconvénient de se froisser et se porte principalement en été.

Au-delà de la matière, le type de tissage et le titrage du tissu sont des informations clés définissant la qualité d'un tissu.
Ceci est rarement précisé par la marque et il est difficile de le déterminer seul, à moins d'apposer une loupe puissante sur le tissu. Il faut donc demander ces détails aux vendeurs.
Première question à poser : Le tissu utilisé est-il double retors ?
Le double retors, par opposition au simple retors, signifie que 2 fils de coton (au lieu d'un seul) sont torsadés avant d'être tissés. Cela donne plus de solidité, de souplesse au tissu de la chemise, pour plus de confort et de résistance dans le temps. On dit aussi simple ou double fil.
A noter que le triple retors existe, utilisé plus rarement, il est de très haute qualité mais rend le prix de la chemise très élevé.

Deuxième question : Quel est le titrage du fil ?
Le titrage est une mesure qui permet d'apprécier la finesse du fil utilisé pour la fabrication du tissu. Plus ce nombre est élevé, plus l'étoffe est fine, légère, dense et résistante mais plus chère. Un tissu est de bonne qualité à partir d'un titrage de 80. Au-delà de 160, la finesse du tissu rend la chemise plus facilement froissable mais très agréable à porter et d'une qualité et résistance excellentes. Nous vous conseillons les titrages 80, 100 et 120.
Sur l'étiquette d'une chemise, si vous lisez "100/2", vous comprendrez maintenant que cela signifie un tissu double retors de titrage 100, et "80/1", un tissu simple retors de titrage 80.

Viennent ensuite les différents types de tissus, la popeline, le twill, le chevron, l'oxford... Aucun n'est de meilleure qualité que l'autre, seul l'aspect, la texture, le dessin varie, ce n'est qu'une question de goût. Nous reviendrons sur ce sujet dans un autre article.

2) Les finitions

Des bonnes finitions sont des coutures bien faites, solides, régulières, sans fil qui dépasse. Cela se vérifie en un coup d'œil sur l'ensemble de la chemise.
Les boutons doivent être cousus en croix pour une bonne solidité.
La majorité des boutons de chemises est en plastique, résine ou polyester. Ils sont moins solides que des boutons en nacre mais cassent toutefois rarement. Libre à chacun de mesurer l'importance de ce détail, sachant que la nacre est plus onéreuse que le plastique.

Où sont fabriquées les meilleurs chemises ?

Le pays de fabrication de la chemise ne détermine pas nécessairement le niveau de qualité de la chemise.
C'est l'équipement de production dont disposent les usines qui a son importance. En effet, les chemises de prêt-en-porter fabriquées à la main n'existent plus depuis longtemps.
Les chemises vendues en France proviennent pour la majorité d'usines situées au Maghreb, en Turquie, au Portugal, dans les pays d'Europe de l'est et en Asie (Chine, Inde, Bangladesh...). Les chemises fabriquées dans les pays d'Europe de l'ouest sont très rares, la majorité provient d'Italie, pays réputé pour la qualité de ses tissus et son savoir-faire. La France ne fournit malheureusement plus que des marques très haut-de-gamme, voire de luxe.

Néanmoins, une chemise fabriquée en Italie n'est pas forcément de meilleure de qualité qu'une fabriquée en Roumanie. Tout dépend du tissu utilisé, du soin apporté aux finitions... C'est pourquoi, ne vous focalisez pas sur le pays de fabrication d'un vêtement, si ce n'est qu'éthiquement parlant, on peut préférer qu'une chemise provienne d'Europe que de Chine.


Combien coûte une chemise de bonne qualité ?

Intéressons-nous désormais au prix de vente d'une chemise. Si elle est fabriquée en Asie, son coût de revient est moins élevé que si elle est issue d'une usine européenne et son prix de vente est théoriquement plus bas. Mais vous n'ignorez pas que le coût de fabrication d'un vêtement représente une part très variable du prix final de celui-ci d'une marque à l'autre. En effet, de grandes marques confient l'intégralité de leur production à la Chine et ne répercutent pas toujours cette donnée dans le prix de vente. Il n'est pas rare de voir des chemises "Made in China" vendues 100€ dont le tissu est un coton simple retors.
A l'inverse, on trouve des chemises à 45€ ou 50€, fabriquées en Europe, dans un tissu 120/2, ce qui représente un excellent rapport qualité-prix.
La différence entre ces 2 cas de figure s'explique par la marque, sa notoriété, son prestige, le coût du marketing, de la communication...
Chaque consommateur devrait savoir si c'est pour la marque qu'il paie un prix élevé ou pour la qualité ou pour les 2.

Concernant les chemises à bas prix, sachez qu'il est quasiment impossible de trouver une chemise avec les qualités énumérées plus haut à moins de 40€, à part durant les soldes. Une chemise à 30€ ne sera pas toujours en pur coton et sera en simple retors. Mais tout dépend de l'utilisation que vous en faîtes, de vos attentes concernant la chemise, de la qualité que vous exigez.


En conclusion, prix et qualité ne sont pas toujours corrélés, c'est pourquoi seul un œil averti et les conseils de vendeurs vous permettront de décortiquer les caractéristiques et le prix d'une chemise. Si vous êtes face à des vendeurs qui ne savent pas ou ne veulent pas répondre à vos questions et vous donnent l'impression d'en savoir plus qu'eux sur leurs produits, ne vous attardez pas, cette marque est peu sérieuse, ou pas spécialiste de la chemise, d'autres sauront mieux vous enseigner.


Le col rayé, chic et discret


C'est un classique de la garde-robe masculine, vous avez tous déjà porté une chemise à rayures... à moins que vous ne préfèreriez les chemises unies. Mais avez-vous déjà mixé l'uni et le rayé ?
Rayures fines, espacées ou en dégradé de couleurs, elles habillent élégamment le col et les poignets d'une chemise.
Si vous n'osez pas encore porter les fleurs ou autres motifs dans le col de votre chemise, vous adopterez surement le col rayé.