Marques

Comment et à quel prix acheter une chemise de qualité ?

Comment et à quel prix acheter une chemise de qualité ?

On trouve dans les boutiques et sur Internet des chemises à tous les prix, allant de 25€ à plus de 150€.
Comment s'y retrouver dans cette jungle de l'offre ? Une chemise à plus de 100€ est-elle d'une qualité vraiment supérieure à une vendue à 50€ ?
Que peut-on attendre d'une chemise à 25 € ?
Tel est le sujet du rapport qualité-prix, le prix est-il systématiquement un indicateur de qualité ?

Réponse oui et non.

Mais avant tout, qu'est-ce qu'une chemise de "qualité" ?

Les deux caractéristiques principales sont le tissu et les finitions.

1) Le tissu
On attend d'un tissu de qualité qu'il dure, qu'il garde son aspect initial le plus longtemps possible, soit plus de 20 lavages.
Il ne doit ni se déchirer ni s'effilocher aux zones de frottement comme les poignets et le col. Il ne doit pas déteindre, rétrécir...
Cela peut paraître évident mais bon nombre de chemises dans le commerce ne passent pas le cap des 20 lavages.
Un tissu de qualité est aussi un tissu agréable à porter, qui se froisse peu au cours de la journée et se repasse assez facilement.

Pour déterminer la qualité du tissu, le simple toucher ne suffit pas, il peut même être trompeur.
Un tissu épais n'est pas forcément plus résistant qu'un tissu très fin, c'est sa composition et son mode de tissage qu'il faut regarder.
La composition, c'est-à-dire la matière du tissu, est facile à vérifier. Cette information doit obligatoirement figurer sur l'étiquette cousue sur la chemise. On peut trouver des chemises en pur coton, en lin, en coton mélangé avec du polyester, de l'élasthanne...
Le tissu 100% coton représente la meilleure qualité, en terme de confort, de résistance au lavage et à l'usure. Le coton est une fibre naturelle contrairement au polyester qui est fabriqué chimiquement. Certaines marques de chemises utilisent du « polycoton », 50% coton, 50% polyester. Ces chemises sont moins chères mais moins qualitatives, moins confortables et n'absorbent pas la transpiration. Enfin le lin, fibre également naturelle, a l'inconvénient de se froisser et se porte principalement en été.

Au-delà de la matière, le type de tissage et le titrage du tissu sont des informations clés définissant la qualité d'un tissu.
Ceci est rarement précisé par la marque et il est difficile de le déterminer seul, à moins d'apposer une loupe puissante sur le tissu. Il faut donc demander ces détails aux vendeurs.
Première question à poser : Le tissu utilisé est-il double retors ?
Le double retors, par opposition au simple retors, signifie que 2 fils de coton (au lieu d'un seul) sont torsadés avant d'être tissés. Cela donne plus de solidité, de souplesse au tissu de la chemise, pour plus de confort et de résistance dans le temps. On dit aussi simple ou double fil.
A noter que le triple retors existe, utilisé plus rarement, il est de très haute qualité mais rend le prix de la chemise très élevé.

Deuxième question : Quel est le titrage du fil ?
Le titrage est une mesure qui permet d'apprécier la finesse du fil utilisé pour la fabrication du tissu. Plus ce nombre est élevé, plus l'étoffe est fine, légère, dense et résistante mais plus chère. Un tissu est de bonne qualité à partir d'un titrage de 80. Au-delà de 160, la finesse du tissu rend la chemise plus facilement froissable mais très agréable à porter et d'une qualité et résistance excellentes. Nous vous conseillons les titrages 80, 100 et 120.
Sur l'étiquette d'une chemise, si vous lisez "100/2", vous comprendrez maintenant que cela signifie un tissu double retors de titrage 100, et "80/1", un tissu simple retors de titrage 80.

Viennent ensuite les différents types de tissus, la popeline, le twill, le chevron, l'oxford... Aucun n'est de meilleure qualité que l'autre, seul l'aspect, la texture, le dessin varie, ce n'est qu'une question de goût. Nous reviendrons sur ce sujet dans un autre article.

2) Les finitions

Des bonnes finitions sont des coutures bien faites, solides, régulières, sans fil qui dépasse. Cela se vérifie en un coup d'œil sur l'ensemble de la chemise.
Les boutons doivent être cousus en croix pour une bonne solidité.
La majorité des boutons de chemises est en plastique, résine ou polyester. Ils sont moins solides que des boutons en nacre mais cassent toutefois rarement. Libre à chacun de mesurer l'importance de ce détail, sachant que la nacre est plus onéreuse que le plastique.

Où sont fabriquées les meilleurs chemises ?

Le pays de fabrication de la chemise ne détermine pas nécessairement le niveau de qualité de la chemise.
C'est l'équipement de production dont disposent les usines qui a son importance. En effet, les chemises de prêt-en-porter fabriquées à la main n'existent plus depuis longtemps.
Les chemises vendues en France proviennent pour la majorité d'usines situées au Maghreb, en Turquie, au Portugal, dans les pays d'Europe de l'est et en Asie (Chine, Inde, Bangladesh...). Les chemises fabriquées dans les pays d'Europe de l'ouest sont très rares, la majorité provient d'Italie, pays réputé pour la qualité de ses tissus et son savoir-faire. La France ne fournit malheureusement plus que des marques très haut-de-gamme, voire de luxe.

Néanmoins, une chemise fabriquée en Italie n'est pas forcément de meilleure de qualité qu'une fabriquée en Roumanie. Tout dépend du tissu utilisé, du soin apporté aux finitions... C'est pourquoi, ne vous focalisez pas sur le pays de fabrication d'un vêtement, si ce n'est qu'éthiquement parlant, on peut préférer qu'une chemise provienne d'Europe que de Chine.


Combien coûte une chemise de bonne qualité ?

Intéressons-nous désormais au prix de vente d'une chemise. Si elle est fabriquée en Asie, son coût de revient est moins élevé que si elle est issue d'une usine européenne et son prix de vente est théoriquement plus bas. Mais vous n'ignorez pas que le coût de fabrication d'un vêtement représente une part très variable du prix final de celui-ci d'une marque à l'autre. En effet, de grandes marques confient l'intégralité de leur production à la Chine et ne répercutent pas toujours cette donnée dans le prix de vente. Il n'est pas rare de voir des chemises "Made in China" vendues 100€ dont le tissu est un coton simple retors.
A l'inverse, on trouve des chemises à 45€ ou 50€, fabriquées en Europe, dans un tissu 120/2, ce qui représente un excellent rapport qualité-prix.
La différence entre ces 2 cas de figure s'explique par la marque, sa notoriété, son prestige, le coût du marketing, de la communication...
Chaque consommateur devrait savoir si c'est pour la marque qu'il paie un prix élevé ou pour la qualité ou pour les 2.

Concernant les chemises à bas prix, sachez qu'il est quasiment impossible de trouver une chemise avec les qualités énumérées plus haut à moins de 40€, à part durant les soldes. Une chemise à 30€ ne sera pas toujours en pur coton et sera en simple retors. Mais tout dépend de l'utilisation que vous en faîtes, de vos attentes concernant la chemise, de la qualité que vous exigez.


En conclusion, prix et qualité ne sont pas toujours corrélés, c'est pourquoi seul un œil averti et les conseils de vendeurs vous permettront de décortiquer les caractéristiques et le prix d'une chemise. Si vous êtes face à des vendeurs qui ne savent pas ou ne veulent pas répondre à vos questions et vous donnent l'impression d'en savoir plus qu'eux sur leurs produits, ne vous attardez pas, cette marque est peu sérieuse, ou pas spécialiste de la chemise, d'autres sauront mieux vous enseigner.